EITR on ‘le son du grisli’

March 13th, 2014 Comments Off

[...] c’est alors qu’EITR évolue dans cette ambient trouble, dérangée sans cesse, qui met dans ses grisailles les deux musiciens en valeur.

Comments are closed.